Temps d'images

La solitude, on y passe tous à un moment donné de notre vie. Mais je pense que tout le monde est d’accord pour dire... Comment sortir de la solitude et faire des rencontres à 50 ans ?

La solitude, on y passe tous à un moment donné de notre vie. Mais je pense que tout le monde est d’accord pour dire qu’être seul(e) à 20 ou 30 ans, ce n’est pas la même chose passé un certain âge. D’ailleurs, beaucoup se demandent si un homme de 50 ans peut encore tomber amoureux. Ou si une femme peut trouver l’homme idéal passé les 50 ans. C’est pour répondre à tout cela que j’ai décidé de consacrer cet article aux quinquagénaires solitaires. A  cette occasion j’ai souhaité traiter la question que beaucoup se posent : comment sortir de la solitude à 50 ans ?

OFFRE DU MOMENT OFFRE DU MOMENT
Votre inscription sur le site de rencontre Disons Demain est GRATUITE ! Disons Demain, c’est Meetic pour les plus de 50 ans. Tous les jours, des centaines de jeunes quinquagénaires s’y inscrivent. Rejoignez-les et faîtes rapidement des rencontres !

La solitude à 50 ans, ce n’est pas une fatalité !

Il existe des milliers de scénarios qui peuvent mener au célibat passés les 50 ans. D’ailleurs vous savez quoi ? Plus de 8 millions de Français célibataires ont plus de 50 ans ! Alors vous voyez, vous n’êtes pas un cas isolé. Mais si vous voulez savoir comment sortir de la solitude à 50 ans, je pense qu’il faut d’abord prendre un peu de recul par rapport à votre situation.

J’ai choisi d’être seul(e) avec moi-même.

Depuis plusieurs années déjà, le dictât du mariage pour la vie est révolu ! Une belle aubaine pour tous ceux qui ont la sensation d’être habité par une âme libre ! Que vous-vous soyez récemment séparé(e) ou non,  le sentiment d’être seul(e) avec soi-même est parfois grisant. On se sent fort(e), indépendant(e) et même invincible. Car même si les divorces sont monnaie courantes, franchir le pas de la porte n’est pas un acte anodin. Et tout le monde n’est pas capable de le faire.

Pour certaines personnes, prendre son courage à deux mains et assumer son individualité est sans doute l’une des étapes les plus épanouissantes qu’il soit. Et je prends le soin de préciser « pour certaines personnes« . Car tout le monde n’a pas forcément besoin de passer par là. Beaucoup de couples s’épanouissent en nourrissant chaque jour leur relation. Ce qui est tout aussi courageux. Et encore une fois, tout le monde n’est pas capable de le faire.

Comment sortir de la solitude à 50 ans

Bref, vous avez eu besoin de vous retrouver seul(e). Mais aujourd’hui, peut-être que cette solitude est devenue un peu pesante. Tout comme l’était votre vie de couple à l’époque. Aujourd’hui vous ne pensez plus qu’à une chose : retrouver un partenaire. Cela ne veut pas dire que vous-vous soyez trompé en embrassant une vie de célibataire il y a quelque temps. Cela signifie simplement que vous êtes prêt(e) à passer à autre chose. C’est une nouvelle étape, un nouveau chapitre.

Vous avez été capable de vous séparer de l’autre. Vous serez capable de retourner vers l’autre. Rappelez-vous, lorsque vous étiez en couple et que vous rêviez d’une vie en solitaire. Cela vous paraissait peut-être insurmontable et pleins d’entraves vous venaient à l’esprit. Malgré tout cela, vous l’avez fait ! Ayez confiance en vous une nouvelle fois.

La vie m’a imposé cette solitude.

C’est mathématique. S’il y a des personnes qui choisissent d’être seules, d’autres au contraire subissent cette solitude. Peut-être que votre conjoint vous à quitté. Ou peut-être que vous n’avez jamais rencontré la bonne personne. En tout cas une chose est sûre, pour vous la solitude n’a rien d’épanouissant ! Boire votre café tout(e) seul(e), être l’unique célibataire de votre groupe d’amis et vous entendre dire à chaque repas de famille que vous finirez bien par rencontrer quelqu’un … Tout cela est bien aux antipodes de l’épanouissement personnel !

C’est sûre, la solitude est parfois vécue comme la pire étape d’une vie. Parce que vous-vous sentez marginalisé, parce que le temps passe plus lentement, parce que vous avez l’impression de ne pas vraiment exister. Pour beaucoup être seul c’est un peu comme être sur pause. Vous avez l’impression que la vie suit son cours, mais sans vous.

L’isolement peut facilement conduire à la dépression. Et si aujourd’hui vous-vous demandez comment sortir de la solitude à 50 ans, vous faites déjà un pas dans la bonne direction.

Comment sortir de la solitude à 50 ans ?

Une fois que vous avez fait le point sur votre situation actuelle. C’est à dire, une fois que vous prenez conscience que cette période de solitude est révolue. Il vous faut passer à l’action. Et comme vous allez le voir, les méthodes pour faire une rencontre amoureuse facilement ne sont pas bien compliquées à mettre en place. En réalité le plus dur est sans doute de se bousculer un peu. Que cela soit sur le plan psychique, ou bien au niveau de vos habitudes.

Les croyances limitantes.

Si vous êtes en train de lire un article qui s’intitule « Comment sortir de la solitude à 50 ans ?« , c’est bien que vous n’êtes pas sûr de vous. Peut-être que vos freins ont un lien avec la vieillesse. Peut-être que vous pensez qu’à 50 ans il est plus difficile de rencontrer quelqu’un qu’à 20 ans. Pensez-vous que vous n’avez plus l’âge de tomber amoureux ? Pourtant, qu’est-ce qui vous en empêche ? Pensez-vous que notre corps et notre esprit soient biologiquement programmés pour tomber amoureux autour des 20 ou 30 ans ? Ce serait absurde, non ?

Si vous voulez vraiment sortir de cette solitude, il faut d’abord que vous dépoussiériez toutes ces croyances limitantes. Je parle de celles qui ont un rapport avec votre âge, mais aussi toutes celles qui appartiennent à chacun d’entre nous. Certains pensent que l’on ne tombe amoureux qu’une seule fois dans la vie. D’autres que passer un certain âge, cela ne sert à rien de construire quelque chose … Bref, notre psyché est pleine de petits « oui, mais » qu’il faut prendre le temps de transformer en « oui, et ».

Se bichonner pour booster son estime de soi !

Une fois que vous avez cerné toutes les croyances limitantes qui vous empêchent d’avancer, il est temps de concrétiser tout cela. Cela ne sert à rien de vous répéter sans cesse « on est encore jeune à 50 ans » comme si c’était un mantra magique. Il faut que vous y croyez ! Et pour cela, il n’y a rien de tel que de soigner cette nouvelle image que l’on veut avoir de nous-même.

Faire du sport, adopter de nouvelles habitudes alimentaires, choisir des vêtements qui nous mettent en valeur… Tout cela n’a pas pour but de changer votre apparence. Il ne s’agit pas simplement de faire du sport et de se mettre au régime pour perdre les kilos superflus. Tout comme l’idée n’est pas juste de s’habiller un peu plus à la mode. Non, il s’agit plutôt de se bouger et de bousculer un peu notre quotidien.

Comment lutter contre la solitude après 50 ans

Si vous ne le faîtes pas, vous risquez de rester dans le domaine de la pensée et de l’imaginaire. Alors que si vous mettez tout de suite en place de nouvelles habitudes, là vous passez à l’action et vous faîtes avancer les choses concrètement. Se sentir actif et maître de son destin est un élixir de séduction bien plus puissant que n’importe quel artifice.

Se trouver des hobbies et des sorties.

Puisque vous en êtes à bousculer un peu vos habitudes de vie, pourquoi ne pas vous trouver un ou plusieurs hobbies ? C’est une excellente manière de faire de nouvelles rencontres sans que cela ne soit trop brusque. Ce sera beaucoup plus simple de faire connaissance avec des personnes avec qui vous partagez un centre d’intérêt !

Mais vous savez, s’il n’y a aucune activité en particulier qui vous intéresse, ce n’est pas grave. Vous n’êtes pas obligé d’être un grand passionné de cuisine pour vous inscrire dans un atelier ! Si vous n’avez pas vraiment d’idée, je vous propose de regarder ce qui s’offre à vous près de chez vous. Oui, près de chez vous parce que si vous devez parcourir plusieurs kilomètres, vous risquez de vite trouver une bonne fausse excuse pour ne pas y aller !

L’important, c’est que vous soyez ouvert d’esprit. N’hésitez pas à essayer une activité qui, à première vue, n’est peut-être pas pour vous. Ne perdez pas de vue qu’en réalité vous ne cherchez pas votre future passion mais plutôt des personnes avec qui partager un bon moment. Peut-être que vous pensez que des cours de Salsa ne sont pas du tout pour vous. Mais imaginez qu’une fois que vous y êtes vous-vous retrouvez avec un super groupe de bons vivants !

Parfois il faut simplement oser s’aventurer hors de son petit train-train quotidien pour faire des rencontres inoubliables. C’est valable à 50 ans, mais aussi à n’importe quel âge !

Les sites de rencontres pour seniors : pourquoi pas ?

A ce stade de l’article, je pense que vous aurez saisi mon point de vue au sujet de savoir comment sortir de la solitude à 50 ans.  Il s’agit de ne pas vous mettre de bâtons dans les roues et de ne pas vous auto-saboter avec des croyances limitantes, des habitudes limitantes et des préjugés limitants. Du coup, toujours pour pousser encore un peu plus loin vos limites, pourquoi ne pas vous inscrire sur un site de rencontres ?

Ben oui, après tout, vous souhaitez faire des rencontres, non ? Cela ne vous aura pas échappé, aujourd’hui à peu près tout se passe sur internet. Même les rencontres. Certains pensent que c’est un peu triste. Moi je pense que si cela peut aider des personnes à se trouver, alors il n’y a aucune raison de s’en priver ! Après tout, pourquoi pas ? Qu’est-ce qui vous empêche de créer un profil et de voir ce qu’il se passe ? Je ne vous dis pas de mettre toutes vos espérances sur un site de rencontres. Mais vous pouvez lancez un hameçon, qui sait, peut-être que quelqu’un mordra !

D’ailleurs, vous avez toutes les chances que ça morde ! Rappelez-vous, je vous disais un peu plus tôt que 8 millions de célibataires ont plus de 50 ans. Et vous savez quoi, j’ai d’autres chiffres pour vous : 63% d’entre eux croient au grand amour. Ils sont 81% à vouloir tomber amoureux. Et pratiquement un tiers sont inscrit sur un site de rencontres pour seniors.

Rien ne vous oblige à vous créer dès aujourd’hui un profil sur un site comme Disons Demain (qui est le meilleur site de rencontre senior haut de gamme). Mais vous pouvez commencer par vous renseigner sur la question et lire mon opinion au sujet de Disons Demain !

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *